Comment choisir un bon whisky ?

Cité parmi les meilleures boissons et les plus consommées au monde, le whisky enchante plus d’un. En dehors de se retrouver lors des plus grands événements, c’est une boisson dont plusieurs personnes disposent, que ce soit au bureau ou à la maison. Cependant, tous les whiskies disponibles sur le marché ne sont pas forcément de bonne qualité. Et quand vous en consommez régulièrement, cela peut entraîner des conséquences fâcheuses sur votre santé. Il est donc d’une grande importance de toujours choisir de bons whiskies. Mais comment y arriver?? Découvrez dans cet article les critères à prendre en compte pour faire un bon choix.

Les céréales

Un whisky single malt est produit dans une seule et même distillerie et préparé à partir d’orge maltée. En Europe, cette appellation impose un vieillissement de 3 ans au minimum en fût de chêne, et un embouteillage à 40 % ou plus. Un whisky de grain est produit à partir d’une ou plusieurs céréales. Il peut s’agir de :

  • L’orge non maltée?;
  • Le seigle?;
  • Le maïs?;
  • Le blé, etc.

Il subit les mêmes règles d’affinage et d’embouteillage que le single malt. Aux États-Unis, le Bourbon, s’est développé et est produit avec un minimum de 51 % de maïs. Ce dernier est additionné à d’autres céréales et affiné obligatoirement en fût de chêne neuf pendant 2 ans au moins. Le Tennessee Whiskey est analogue au Bourbon. Toutefois, il passe une étape supplémentaire de filtrage à partir du charbon de bois d’érable. Alors, acheter un bon whisky revient à faire attention à tous ces détails.

La tourbe

L’absence ou la présence de tourbe dans un whisky est un élément essentiel pour vous aider à faire votre choix. Celle utilisée au moment du séchage du malt est un élément structurant. Il peut jouer le rôle de révélateur de saveurs en apportant de la complexité et qui, dans certains whiskies très tourbé, s’avère dominant.

La distillation

La distillation est une étape très importante dans le processus de réalisation du whisky. Il faut tenir compte du nombre de distillation, la forme des alambics et la maîtrise du cœur de chauffe. C’est cela qui détermine si votre whisky aura un caractère plus ou moins lourd et huileux ou léger et floral. Donc, en fonction de la manière dont celle-ci a été réalisée, vous pouvez déterminer la qualité de votre boisson.

Le fût

Pour le caractère final d’un whisky, le fût est l’un des facteurs les plus déterminants. C’est lui qui va en effet céder au distillat plusieurs de ses composés aromatiques. À ce niveau, l’âge aussi intervient, car la durée de la maturation déterminera le niveau d’interaction de l’alcool avec le bois. La nature du chêne utilisé joue également un grand rôle. Le fût neuf est utilisé pour le bourbon, et celui de second remplissage pour le whisky écossais. L’affinage quant à lui se fait en fût de xérès. Mais il peut également être effectué en celui de porto, bordeaux ou autre type de fût. Tous sont déterminants pour le caractère plus ou moins boisé du whisky.

L’assemblage

Aux deux extrêmes d’une échelle représentant le nombre de fûts ayant servi à produire un whisky, vous retrouvez les single malts et le single casks. Comme leur nom l’indique, ils sont issus d’un fût unique. Ensuite, vous avez les blended whiskies. Ces derniers résultent de l’assemblage de whisky de grain et de plusieurs singles malts. Entre les deux, un single malt sera le fruit de l’assemblage d’une multitude de fûts provenant tous de la même distillerie. Quant au blended malt, il sera obtenu en mariant quelques single malts d’origines différentes.

Vous retrouvez certains blends qui ont une qualité aromatique sans égale. Par ailleurs, le blends est aussi synonyme de régularité et de constance. Par contre, un single cask en provenance d’une distillerie sera toujours différent d’un autre single cask même s’ils proviennent de la même distillerie. C’est donc un critère de choix intéressant. Il s’agit de l’équilibre et la régularité d’un côté, et le caractère imprévisible de l’autre.

Le prix

En dehors de tous ces aspects techniques qui peuvent paraître compliqués pour certains dans le choix d’un bon whisky, le prix est un critère tout aussi déterminant. À cet effet, beaucoup de personnes disent que le prix ne détermine pas la qualité du produit. C’est vrai. Et même dans le cas du whisky, cette règle est valable. Mais, pour être réaliste, à moins de 25 euros, c’est quasiment impossible de trouver un bon whisky. Mais entre 25 et 50 euros, il vous est tout à fait possible de dénicher une bonne boisson.

Aussi, loin de dénigrer les supermarchés, si vous en avez l’opportunité, allez chez un caviste pour vous procurer votre boisson. En plus du choix, vous aurez l’opportunité de tester la boisson. La plupart sont de passionnés, et c’est toujours un plaisir de discuter avec eux. Par ailleurs, certains whiskies ne sont disponibles que chez eux.

Le meilleur cadeau d’anniversaire n’est pas nécessairement le plus coûteux. C’est avant tout ce qui fera le plus plaisir au jubilaire. Si votre ami est un fin g...
Aussi connue sous le nom de céleri de mer ou fenouil marin, la criste-marine est une plante sauvage qu’on retrouve en abondance sur la côte Atlantique. Ell...
L’avancée de la technologie continue d’impacter fortement le monde de la médecine, à travers de nouvelles innovations. Celles-ci poussent les spécialistes du do...
Cité parmi les meilleures boissons et les plus consommées au monde, le whisky enchante plus d’un. En dehors de se retrouver lors des plus grands événements, c’e...
La beauté d’un Homme ne se résume pas seulement à sa fine silhouette ou son physique. Elle implique également la douceur des mains qui se doivent d’être agréabl...
Le jardin est un espace vert qui optimise le bien-être et ajoute de la valeur à un logement. Pour profiter de ses avantages, vous devez l’entretenir régulièreme...
Qui sommes-nous ?
Pour toute demande de partenariat, n’hésitez pas à nous solliciter via notre formulaire de contact. Blog écologie - Blog Environnement - Blog digital & agricole
Réalisation : Pep's Multimedia
En savoir plus